CA 125

Définition – physiologie
Le CA 125 appartient au groupe des antigènes associés aux tumeurs. Cette glycoprotéine, membre de la famille des mucines, a été initialement associée exclusivement aux tumeurs ovariennes. Toutefois, d’autres maladies néoplasiques peuvent présenter, mais moins fréquemment, un CA 125 pathologique.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum Si le dosage est postposé, le sérum doit être congelé.

Valeurs de référence
< 30 KU/L

Délai de réponse
Répondu le jour de réception si reçu avant 16h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats

Le dosage du CA 125 est indiqué:
– en cas de forte suspicion de cancer ovarien
– chez les patientes traitées pour une tumeur ovarienne.
Une augmentation confirmée du CA 125 est associée à une progression tumorale. La demi-vie médiane est de 5 jours.
– D’autres situations pathologiques peuvent être associées à une augmentation (généralement modérée) du CA 125 telles que : cancers de l’endomètre, du colon, du sein, du poumon, du pancréas, du foie…
– On observe également une augmentation dans des affections bénignes, comme l’endométriose, et en début de grossesse.


© 2019-Institut de Biologie Clinique
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays.