Coefficient de saturation de la transferrine (et TIBC)

Définition – physiologie
La transferrine, protéine de transport du fer, n’est saturée dans les conditions physiologiques qu’à concurrence de 25 à 30 % . La quantité de fer susceptible d’être fixée à la transferrine, ajoutée au fer déjà lié, représente la capacité totale de fixation du fer (TIBC). Le rapport du taux de fer sérique sur la TIBC représente le coefficient de saturation de la transferrine.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum. L’hémolyse invalide le test.

Valeurs de référence
TIBC : 250 – 425 µg/dL
Coefficient de saturation : Homme : 20 – 50 %
Coefficient de saturation : Femme : 15 – 50 %

Délai de réponse
Répondu le jour de réception.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’intérêt clinique et l’interprétation de la mesure de la TIBC sont parallèles à ceux de la transferrine. Toutefois la TIBC est une mesure plus délicate, entachée d’une erreur analytique plus grande.
– La TIBC augmente en cas de carence martiale (d’apport ou secondaire à un saignement chronique) et d’imprégnation oestrogénique.
– Une diminution de la TIBC peut être associée à:
– l’existence d’un syndrome inflammatoire.
– une diminution de la capacité de synthèse des cellules hépatiques.
– une perte protéique
– une surcharge en fer.

Le coefficient de saturation de la transferrine augmente en cas de surcharge ferrique et diminue en cas de carence.

Edition mai 2019
© 2019-Institut de Biologie Clinique

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays