CREATININE

Définition – physiologie
La créatinine représente le produit de transformation de la créatine. La créatine joue un rôle fondamental, sous forme de créatinephosphate, dans la production d’ATP au niveau musculaire. La créatinine filtrée par les glomérules est excrétée dans l’urine sans subir de réabsorption tubulaire significative.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum, plasma hépariné, urine de 24 h. L’hémolyse invalide le test.

Valeurs de référence
Dans le sérum :
< 12 ans : 0.35 – 0.86 mg/dL > 12 ans femme : 0.60 – 1.04 mg/dL
> 12 ans homme : 0.76 – 1.26 mg/dL

Dans les urines de 24h :
Hommes 0.8 – 2.0 g/24 h
Femmes 0.6 – 1.2 g/24 h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Le dosage de la créatinine, s’il reflète bien la capacité de filtration glomérulaire, manque toutefois de sensibilité. Aussi peut-on mettre en évidence une clearance de la créatinine qui soit pathologique alors que le taux sérique se situe toujours dans les limites de référence. Les causes d’augmentation de la créatinine peuvent être classées en causes prérénales (diminution du flux sanguin, …), rénales ou postrénales (calculs, hypertrophie prostatique, tumeurs …).


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.