CRP

La CRP, protéine synthétisée au niveau de l’hépatocyte, existe à l’état de traces chez l’individu sain. Elle possède un temps de demi-vie court (24 heures). La CRP joue le rôle d’activateur de la voie classique du complément et favorise la phagocytose bactérienne.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le dosage est réalisé sur sérum

Valeurs de référence :
< 10 mg/L
L’imprégnation oestrogénique élève légèrement le taux de la CRP

Délai de réponse
Répondu le jour de réception si reçu avant 16h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’inflammation est la seule cause de l’augmentation de la CRP. De plus son temps de demi-vie plasmatique court la situe comme paramètre de choix dans l’investigation d’un processus inflammatoire. En effet elle augmente rapidement (dans les 6-10 h) et fortement (jusqu’à 1000 fois) en cas d’inflammation sévère. Le taux se normalise rapidement après résolution de l’inflammation.

CRPus (CRP ultrasensible)

Valeurs de référence : < 3 mg/L
Le dosage de CRP ultrasensible est sensiblement différent : il utilise une autre échelle de calibration dirigée vers des valeurs extrêmement basses.
Pour des valeurs basses, supérieures au seuil (3 mg/L), une CRPus élevée constitue un facteur de risque cardiovasculaire indépendant, conformément au concept actuel assimilant l’athérosclérose à une maladie inflammatoire.

Une CRPus ne peut donc être interprétée qu’en l’absence d’un syndrome inflammatoire.


Edition août 2019
© 2019-Institut de Biologie Clinique

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays