GAMMA -GLUTAMYLTRANSFERASE

Définition – physiologie
La γGT est une peptidase qui catalyse le transfert d’un groupe glutamyl d’un peptide vers un accepteur. Ses localisations tissulaires sont multiples ; c’est toutefois au niveau rénal, pancréatique et hépatique que les concentrations sont les plus élevées. L’enzyme présente dans le sang provient essentiellement du système hépatobiliaire.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le dosage s’effectue sur sérum ou plasma hépariné.

Valeurs de référence
Femme < 38 U/L
Homme < 73 U/L

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
La concentration sanguine de γGT est augmentée lors de tous les troubles hépatiques : les élévations les plus fortes s’observent en cas d’obstruction biliaire et de tumeurs hépatiques primaires ou secondaires. On peut considérer qu’à cet égard la γGT constitue le marqueur enzymatique le plus sensible. La γGT augmente également avec la prise chronique d’alcool et de certains médicaments (anti-épileptiques, antidépresseurs tricycliques, somnifères, anticoagulants oraux, hypolipémiants, contraceptifs, etc…) par induction enzymatique.

Une augmentation de γGT en cas d’alcoolisme ne signifie pas nécessairement l’existence d’une atteinte hépatique. L’utilité de la γGT comme test de dépistage de l’alcoolisme est limitée : le taux peut être normal chez certains alcooliques et la corrélation avec les quantités absorbées est mauvaise.

Edition août 2019 © 2019-Institut de Biologie Clinique IBC’LAB Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays