GASTRINE

Définition – physiologie
La gastrine est une hormone protéique produite et stockée au niveau des cellules G de l’antre de l’estomac. Elle stimule la sécrétion d’acide chlorhydrique par les cellules pariétales de la muqueuse gastrique.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum, chez un patient à jeun. Le sérum doit être séparé et congelé rapidement afin d’éviter une dégradation protéolytique.

Valeurs de référence
< 60 pmol/mL
La gastrinémie suit un rythme circadien et augmente avec l’âge

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’intérêt principal du dosage de la gastrine est le diagnostic d’un gastrinome. La connaissance du taux de gastrine est donc intéressante chaque fois qu’un syndrome de Zollinger-Ellison est suspecté. Une valeur > 500 pg/mL est très suggestive du syndrome de Zollinger-Ellison. Un test de provocation à la sécrétine au cous duquel la gastrinémie s’élève d’au moins 200 pg/mL confirme le diagnostic. Une hypergastrinémie modérée, accompagnée d’une sécrétion gastrique normale ou basse, peut être mise en évidence en cas de gastrite atrophique, anémie pernicieuse.