RA test

Définition – physiologie
Le RA Test a pour but la mise en évidence du facteur rhumatoïde (auto-anticorps anti-IgG). Cette mise en évidence est réalisée en utilisant la propriété qu’à le facteur rhumatoïde d’agglutiner (si son titre est suffisamment élevé) des particules de Latex recouvertes d’ IgG.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum non hémolysé.

Valeurs de référence
Titre < 14 UI/L
La fréquence des résultats positifs augmente avec l’âge.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Le RA Test (tout comme le Waaler-Rose) est un paramètre biologique de l’investigation des rhumatismes inflammatoires.
Environ 75 % des cas de polyarthrite rhumatoïde présentent un R A Test positif. Cette positivité est rarement précoce, le plus souvent le R A Test ne le devient qu’après 4 à 6 semaines de maladie clinique. L’intensité de la réaction semble être sans relation avec les signes cliniques.
Dans la pseudo-polyarthrite rhizomélique, la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique, le R A Test est habituellement négatif.
Dans les collagénoses et plus particulièrement dans la maladie lupique, le R A Test peut être positif.
On peut rencontrer un R A Test positif lors d’affections très diverses telles les atteintes hépatiques, les dysglobulinémies, certaines infections chroniques bactériennes ou parasitaires, lors de fibroses pulmonaires, et lors de néoplasies.

Remarque: Le RA Test latex et le Waaler-Rose sont deux réactions complémentaires, l’une est plus spécifique et l’autre plus sensible