THYROGLOBULINE

Définition – physiologie
La thyroglobuline est une glycoprotéine iodée. Elle constitue en fait l’essentiel de la colloïde folliculaire thyroïdienne. Elle représente la réserve des hormones T3 et T4 et de leurs précurseurs immédiats, MIT et DIT. Une hyperactivité de la glande ou une lésion de celle-ci augmente le taux de la thyroglobuline dans le sang périphérique.

Valeurs de référence
< 55 µg/L

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le dosage est effectué sur sérum.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
La thyroglobuline est augmentée en cas d’hyperthyroïdie (maladie de Graves, adénome toxique), de thyroïdite et de cancer thyroïdien.
Le dosage de la thyroglobuline est utile pour le suivi des cancers thyroïdiens et pour le diagnostic de thyrotoxicose factice.
Après thyroïdectomie totale, la détection de thyroglobuline indique la persistance de tissu thyroïdien et/ou la présence de métastases.
En cas de thyrotoxicose factice, le taux de thyroglobuline est abaissé.

Remarque : En présence d’anticorps anti-thyroglobuline, il peut y avoir interférence dans le dosage de la thyroglobuline.